Toux

Symptômes

Chez les nourrissons, la toux est généralement associée à un ➔ rhume. On différencie toux sèche, toux avec sécrétions, toux éruptive, toux aiguë ou chronique.

Causes

Refroidissement d’origine virale (➔ refroidissement) ou bronchite d’origine bactérienne. Des corps étrangers inhalés peuvent causer de violentes quintes de toux irritative. La coqueluche est provoquée par des bactéries, l’infection se transmet par gouttelettes.

Pour aider votre enfant

▲ Veillez à ce que l’air de la chambre d’enfant soit toujours assez humide – en posant par ex. des serviettes humides sur les radiateurs.

▲ Veillez à ce que l’enfant s’hydrate suffisamment – par exemple avec de la tisane antitussive, au thym ou à l’edelweiss.

▲ Les inhalations de vapeur d’eau ou de tisane aux herbes peuvent aussi apporter un soulagement.

▲ La tisane aux feuilles de mauve ou les préparations au lierre soulagent en cas de toux spasmodique.

▲ Pour ne pas irriter la gorge de l’enfant, donnez-lui des aliments liquides ou en bouillie; par ex. du bouillon de volaille ou de légumes, de la bouillie de pommes de terre ou de légumes.

Les produits de votre droguerie

Sirop et gouttes contre la toux en cas de toux sèche; sirop et gouttes contre la toux en cas de toux avec expectorations; spagyrie, pommade pour les bronches pour enfants, tisane contre la toux, thym. Homéopathie: Drosera, Chamomilla, Sulfur; pélargonium, Spenglersan Virus Influenza, Isopathie Penicillium comp.

Attention

Si votre enfant souffre de quintes de toux nocturnes, ne lui donnez surtout pas de bonbons – ils pourraient boucher les voies respiratoires (risque d’étouffement).

Quand faut-il consulter un médecin?

▲ Si les troubles durent plus de deux semaines ou s’ils ne s’atténuent pas après sept jours de traitement.

▲ Si l’enfant présente d’autres symptômes de maladie, en particulier une fièvre élevée – pour autant que cette dernière ne soit pas due à une infection grippale (➔ refroidissements).

▲ En présence de sang ou de pus dans les sécrétions.

▲ En cas de quintes de toux longues et violentes.

▲ Si la respiration s’accompagne de sifflements.

▲ En cas de détresse respiratoire.