Refroidissements

Symptômes

Le refroidissement est un terme qui regroupe plusieurs symptômes tels que ➔ rhume, ➔ toux, enrouement, ➔ maux de gorge, ➔ fièvre, et qui peut s’accompagner d’un manque d’appétit, de fatigue, d’irritabilité, d’infection urinaire, etc. Contrairement à la ➔ grippe, le symptôme principal du refroidissement est généralement le rhume.

Causes

En général des virus (virus du rhume ou rhinovirus) qui se transmettent par l’air ou contact corporel (mains) et envahissent les muqueuses des voies respiratoires. Les virus peuvent pénétrer plus facilement dans les muqueuses et s’y multiplier lorsque l’enfant a froid ou se promène trop longtemps avec les pieds mouillés.

Pour aider votre enfant

▲ Sachez que les enfants peuvent avoir jusqu’à 10 refroidissements par an. Le sommeil est le meilleur remède. Recommandation valable pour toutes les maladies qui s’accompagnent de fièvre: l’enfant doit (si possible) garder le lit.

▲ Renforcer les défenses de l’organisme.

▲ La fièvre est une «arme» très efficace pour lutter contre les virus responsables des refroidissements. Mais si elle est vraiment trop élevée, vous pouvez l’abaisser en faisant des enveloppements des mollets ou en recourant aux remèdes fébrifuges (➔ fièvre).

Prudence avec l’utilisation des gouttes nasales ➔ rhume.

Les produits de votre droguerie

Tisane contre les refroidissements; pommade pour les bronches pour enfants, spagyrie, échinacée. Homéopathie: Belladonna, Arnica, Propolis. En cas de fièvre, remède contre la fièvre et les douleurs (sirop ou suppositoires au paracétamol). Sels de Schüssler n° 3 ou n° 10, Spenglersan Virus Influenza, isopathie: Sanun Penicillium com, teinture de pélargonium ou spagyrie.

Quand faut-il consulter un médecin?

▲ Quand l’enfant change totalement d’attitude et réduit nettement ses activités ludiques.

▲ Si les symptômes ne s’améliorent pas nettement après 3 jours ou si le nourrisson a encore une fièvre élevée le deuxième jour.

Au début, les maladies infantiles comme les oreillons ou la rougeole présentent les mêmes symptômes que les refroidissements: surveillez donc bien l’évolution de la maladie.

Si des symptômes tels que fièvre élevée, difficultés à respirer, maux de tête violents, importantes difficultés de déglutition, maux d’oreille, infection urinaire, etc. augmentent soudain en quelques heures ou ne s’atténuent pas après 24 heures.