Piqûre de tiques

Symptômes

Réaction cutanée allergique localisée, parfois avec démangeaisons, possible entre quelques heures à deux jours après la piqûre. Rarement choc anaphylactique.

 

Attention:

Les tiques peuvent transmettre des maladies infectieuses dangereuses:

Méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE) / borréliose

Causes

Les tiques transmettent lors de la piqûre des substances toxiques, des virus ou des bactéries.

 

Viral:

Méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE) aussi appelée encéphalite à tiques: fièvre, maux de tête, à la nuque ou aux membres, comme pour une grippe. Comme il n’existe pas de traitement contre la MEVE, seuls une vaccination et des vêtements longs peuvent en protéger.

 

 

Bactérien:

Borréliose: souvent une rougeur en forme d’anneau à l’endroit de la piqûre. Il n’y a pas de possibilité de vaccination, seuls les vêtements peuvent protéger et, en cas d’infection, des antibiotiques peuvent être administrés pour autant qu’elle soit identifiée à temps.

Pour aider votre enfant

▲ Porter des habits longs en prévention. Mettre le bas des pantalons dans les chaussettes. Produits repoussant les tiques en droguerie.

▲ Contrôler bien votre enfant après un séjour en plein air. Les tiques préfèrent les endroits de la peau fins et chauds. Vous devez donc bien examiner en particulier la peau sous les bras, dans le pli des genoux, autour du cou, sur la tête et à l’entrejambe.

▲ Gardez à portée de main une pincette à tiques. Utilisez-la correctement pour enlever l’animal aussi rapidement que possible car l’agent pathogène se propage dans le sang entre huit à douze heures après la piqûre.

▲ Désinfectez l’endroit de la piqûre.

▲ Inscrivez la date de la piqûre dans l’agenda et contrôlez-la régulièrement ou au plus tard 10 à 14 jours après la piqûre.

 

Les produits de votre droguerie

▲ Spray de protection contre les tiques

▲Homéopathie: Apis mellifica, Helleborus

▲Pince – tiques

▲ Produits pour désinfecter après la piqûre

▲ Essences spagyriques pour le traitement

Quand faut-il consulter un médecin?

▲ Si la zone concernée montre des signes d’inflammations après quelques jours (rougeurs, endolorissement, gonflement).

▲ Si une rougeur généralement pâle s’étend depuis la zone de la piqûre (érythème migrant, signe d’une borréliose, traitable avec des antibiotiques).

▲ En cas de fièvre, de forts maux de tête ou d’autres symptômes grippaux comme de la faiblesse ou des douleurs musculaires, etc (signes d’une encéphalite).